Moteurs les plus "humains" - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Les moteurs

Les moteurs les plus "humains"




Le but de cette sélection est d'identifier les moteurs dont le style est proche de joueurs humains. La question se pose car si beaucoup de moteurs récents sont plus forts que les meilleurs joueurs humains, leurs performances reposent sur la puissance de calcul et leur jeu est souvent très déséquilibré au profit de la tactique.  Ils produisent des parties peu lisibles, très éloignées des parties humaines. Ces moteurs peuvent être utiles pour le conseil ou l'analyse, mais ils ne sont pas agréables à affronter.
Les moteurs "humains" sont au contraire ceux qui ont des performances assez homogènes dans la plupart des compartiments du jeu. Ils peuvent avoir des styles très différents, tous comme les joueurs humains, mais dans les limites d'une enveloppe dont Nicolas Normand s'acharne depuis des années à établir les contours (voir l'Echiquier orséen).
Ces moteurs sont ceux que les joueurs devraient préférer, comme adversaire. Voici mon classement. Il est un peu arbitraire et l'ordre entre certains moteurs pourrait très bien être inversé sans que j'y trouve à redire. Mes choix s'appuient quand même sur des données objectives.


Premier : Rodent III

Force : 3000 Elo
Style : tous les styles, d'hyper-défensif à hyper-offensif.
Moteur très finement programmable (plus de 80 critères).
Très nombreuses personnalités disponibles, dont 21 imitations de grands maîtres.

Rodent III est un moteur fabuleux, polyvalent et d'une plasticité extrême. Grâce à un système "d'accord de personnalité" riche de plus de 80 paramètres, il est capable de reproduire tous les styles du jeu humain, y compris les styles hyper-offensifs et spéculatifs à la Mikhaïl Tal. Au fil du temps, le moteur s'est d'ailleurs enrichi des profils permettant de simuler 21 grandes personnalités des échecs.
Autre point important : l'accord de personnalité permet de simuler aussi avec beaucoup de réalisme les joueurs faibles (moins de 1500 Elo).


2. Prodeo

Force : 2700 Elo
Style : positionnel-défensif à attaquant modéré
Moteur très finement programmable (plus de 80 critères).
Collection de personnalités pré-programmés

L'ancien moteur commercial Revel, qui a toujours été réputé pour son jeu "humain",  a poursuivi sa carrière comme moteur gratuit, sous le nom de Prodeo. Sa force est assez élevée et la fonction d'évaluation est finement programmable, grâce à un système de création de personnalités comportant plus de 80 critères. Ce qui permet à ce moteur d'endosser une large gamme de styles de jeu.
Prodeo a un style proche de Karpov, avec le profil par défaut. Mais il est assez polyvalent pour imiter aussi des joueurs offensifs comme Kasparov ou Polgar. Il est moins un peu moins convainquant en joueur spéculatif type Mikhaïl Tal.


3. Fruit

Force : 2860 Elo
Style : positionnel-défensif à attaquant modéré
Moteur finement programmable
Six personnalités pré-programmées de fortement défensif à fortement offensif.

Fruit, du français Fabien Letouzey, fut le premier moteur d'échecs gratuit à pouvoir concurrencer, notamment en force, les moteurs commerciaux. Et ce avec un style de jeu d'apparence très humaine.  La plupart des moteurs d'aujourd'hui lui doivent quelque chose, certains beaucoup.
La fonction d'évaluation est largement programmable, une cinquantaine de paramètres permettant de créer avec finesse de nouveaux joueurs.
Fruit a naturellement un jeu positionnel et prudent. Ce n'est pas un moteur très polyvalent. Il est capable de jouer en mode offensif mais avec modération. Il ne fera pas un Kasparov formidable et, selon l'aveux même de l'auteur, vous ne lui verrez jamais un jeu hyper-offensif et spéculatif à la Mikhaïl Tal.


4. Rhetoric


Moteur neuronal
Force : 2800 Elo
Style : tactique-offensif

Pour "réfléchir", Rhetoric utilise un réseau neuronal et non un algorithme. Il a appris à jouer en ingurgitant des dizaines de milliers de parties de grands noms des échecs. Rien d'étonnant donc à ce que son jeu soit si humain d'apparence. Après ce bagage de base, l'auteur a enrichi le fichier de poids en faisant joueur le moteur contre lui-même. Ce faisant, il a acquis un style bien à lui, peu matérialiste et très offensif. Avec le réglage par défaut, son style est proche de celui d'Alexei Shirov.
Rhetoric n'est pas programmable mais Il est possible de faire varier le paramètre "matérialisme" afin d'obtenir un jeu encore plus agressif, type Mikhaïl Tal précisait l'auteur ; ou au contraire un jeu plus neutre.
La force est réglable de 1300 à 2600 Elo (ou force maximale) depuis l'interface.



5. Delfi

Force : 2680 Elo
Style : équilibré

Delfi est un vieux moteur qui a gagné la réputation de produire des parties qu'on ne pourrait distinguer d'un maître humain. Son style neutre rappelle celui de joueurs au jeu très équilibré tels que Boris Spassky ou Vassily Smyslov. Force réglable (entre 1000 et 2600 Elo).


6. Cdrill

Force : entre 1800 et 1950 Elo
Style : de positionnel défensif à attaquant modéré, selon réglage.
Programmable (six critères).

J'aime beaucoup Cdrill, un moteur que j'emploie souvent. Il a été conçu pour imiter le jeu d'un petit maître humain et y réussit parfaitement. De force très modérée, il est à la portée d'un bon joueur de club. C'est aussi un moteur modestement programmable, permettant de créer une petite gamme de nouveaux joueurs entre le style positionnel fortement défensif et l'attaquant modéré. On peut simuler aussi un joueur très offensif, mais Cdrill est moins à l'aise en attaquant et la chute de Elo est sensible pour ce type de profil.


7. Smarthink

Force : 3000 Elo
Style : positionnel-offensif
Modestement réglable

Smarthink est un brillant moteur russe combinant une force très élevée avec un style positionnel-offensif ressemblant au jeu de Bobby Fischer. C'est assez rare, aussi bien chez les humains que pour les moteurs.
Deux paramètres réglables, "Aggressivity" et "Defensivity", permettent de faire varier le tempérament du moteur.


8. Chessterfield

Moteur neuronal
Force : 1700 à 2000 Elo selon fichier de poids
Style : variable, selon le fichier de poids.
Possibilité de créer de nouveaux fichiers de poids

Chessterfield a été, à ma connaissance, le premier moteur d'échecs à utiliser un réseau neuronal au lieu d'une fonction d'évaluation algorithmique. C'était il y a plus de 20 ans. Il est livré avec un utilitaire d'apprentissage permettant de créer soi-même de nouveaux fichiers de poids. Il est difficile de lui faire ingérer plus de 80.000 parties, mais cela suffit à lui procurer une force variant de 1700 à 2000 Elo. Si ce sont des parties humaines, son style sera nécessairement humain.


9. Wchess

Force : 2380
Style : équilibré (réglage par défaut)
Moteur assez finement programmable

Le moteur de l'ancien jeu commercial Power Chess a un style qui paraît parfaitement naturel et équilibré, entre habileté tactique et préoccupation positionnelle, à la manière d'un petit maître humain. GM proche : Boris Spassky.
Avec The King, qui équipe Chessmaster, Wchess a été l'un des premiers moteurs programmables, ce qui permettait à Power Chess d'offrir, avec le même moteur, toute une palette d'adversaires de styles et de forces variables.
La dernière version connue propose 16 réglages, dont 10 concernent la valeur des pièces. Le 11eme permet de régler la force. Trois autres paramètres agissent directement sur le style. De quoi créer de nombreux joueurs crédibles, entre Petrossian et Kasparov.


10. Chenard

Force : 1820 Elo
Style : équilibré

Chenard, vieux moteur Winboard, est de force très modérée mais offre un jeu neutre et homogène. Pour un moteur de cette génération, il gère assez bien les finales - grâce à des routines spécifiques et au recours à des tables de fin de parties. C'est un adversaire agréable, qu'on peut espérer battre. Parfait pour joueurs petits et moyens.


11. Alarm

Force : 2200 Elo
Style : passif-agressif

Alarm est un moteur assez fort doté d'un jeu de style passif-agressif, assez ressemblant à celui de Viktor Kortchnoï. C'est un profil assez rare chez les moteurs, peut-être parce qu'il suppose un changement radical de style en cours de partie, d'abord défensif et matérialiste puis dans un second temps beaucoup plus offensif.


12. Minichess

Force : 1660
Style : équilibré
Quatre personnalités préprogrammées

Par sa force et son style Minichess ressemble à un bon joueur de club. Bien qu'assez faible, il est homogène. Notamment il ne s'affaiblit pas trop en fin de partie. Perfectionnement intéressant : on peut lui choisir quatre personnalités différentes : défensive, neutre, agressive ou bien encore variable en fonction de la situation dans la partie. Excellent moteur pour joueurs petits et moyens.


13. Phalanx

Force : 2620 Elo
Style : équilibré

Moteur libre, Phalanx a connu plusieurs équipes successives de développeurs qui ont cependant déployé beaucoup d'efforts pour lui conserver le jeu d'apparence humaine de ses débuts. Phalanx a un jeu très neutre, avec une préférence pour les positions défensives et le contrôle de l'espace. C'est actuellement le moteur interne de Scid vs PC.


14. Scidlet

Force : 2260 Elo
Style : équilibré

Développé pour fournir le moteur de base à Scid vs PC, Scidlet a été remplacé dans ce rôle par Phalanx, plus puissant. Scidlet reste un petit moteur au style très naturel, y compris dans les erreurs qu'il commet.



Beaucoup des autres moteurs de ma sélection générale ont eux-aussi un jeu de style humain - car c'était la qualité que je recherchais prioritairement. En bref :

Adroit Chess (2080 Elo). Petit moteur de force moyenne mais homogène, de style positionnel-défensif. GM proche : Petrossian
AnMon (2550 Elo). Moteur fort et homogène, de style très offensif, voire spéculatif. GM proche: Alexei Shirov.
GreKo (2700  Elo). Moteur puissant de style tactique-offensif. GM proche : Kasparov.
Mustang (2040). De style positionnel-défensif, Mustang est un bon moteur pour s'entraîner contre un joueur  défensif et pas trop fort.
OpenTal (2600 Elo). Ce moteur conçu spécialement pour mimer le jeu de Mikhaïl Tal est en réalité une version bricolée de Rodent III.
Sissa (1950 Elo). Moteur de force moyenne au style tactique-offensif, qualifié de "petit Kasparov" du fait de la ressemblance de son jeu avec celui de l'ancien champion du monde.
Thinker 5.3b (2840 Elo). Ce moteur de style hyper-attaquant tactique est le Mikhaïl Tal like le plus fort (version 5.3B seulement).

 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();