Profil Kortchnoï pour Rodent III - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Profil Kortchnoï pour Rodent III



Même s'il n'a jamais été champion du monde des échecs, Viktor Kortchnoï est resté pendant plus de 30 ans dans le peloton de tête des meilleurs joueurs mondiaux. De plus il avait un style de jeu certes un peu brouillon mais finalement des plus intéressants, entre défense opiniâtre et attaque débridée. Après ma première tentative de créer un profil de grande personnalité des échecs, avec Paul Morphy, pour le moteur Rodent III, l'envie m'est venue de m'attaquer à un plus gros morceau.

Voir ICI la bio de Viktor Kortchnoï.

Pour Morphy, c'était finalement assez facile, d'autant plus que le nombre de parties significatives du champion américain étant très faible, je bénéficiais d'une sorte de "latitude romanesque" qui me permettait de caricaturer sans trop risquer de reproches. Pour Kortchnoï, rien de tel. De plus, ce joueur alternait très souvent dans la même partie jeu positionnel-défensif et jeu tactique offensif, une combinaison particulièrement difficile à simuler avec Rodent. Pour y arriver, j'ai utilisé certaines techniques employées par l'auteur du moteur, Pawel Koziol, pour simuler le jeu de Tigran Petrossian, joueur dont le style est réputé proche de celui du grand champion Russo-Suisse. Je vais livrer ici l'état complet de ma réflexion afin que d'autres puissent éventuellement m'aider à affiner le profil.


Petrossian - Kortchnoï, même combat ?
Pas tout à fait...


Il y a effectivement de fortes ressemblances entre le style de Petrossian et celui de Kortchnoï. Leurs parties comportent généralement une phase attentiste et défensive suivie d'une phase active avec contre-attaque vigoureuse. Cependant Petrossian est davantage un joueur positionnel que Kortchnoi, un maître en défense qui est également un attaquant au sens tactique aigu.

Comme nous allons entrer en profondeur dans le fonctionnement du profil, je vous invite, pour compléter votre information, à lire - ou re-lire pour mémoire - la page "Rodent III : maîtriser la création de personnalités". Tous les paramètres y sont passés en revue de détails.


Tromper l'accord de personnalité

Pour Petrossian comme pour Kortchnoi, le problème de base est toujours le même avec Rodent: les paramètres d'accord de personnalité du moteur ne peuvent pas changer en cours de partie et passer de positionnel-défensif à tactique-offensif. Pawel Koziol, l'auteur de Rodent, a toutefois utilisé avec succès et à de nombreuses reprises un subterfuge qui consiste à manipuler certains paramètres secondaires pour favoriser un style bloquant et défensif dans le premier tiers de la partie, puis un style beaucoup plus offensif une fois que l'échiquier s'est dépeuplé. Le pivot de ce fonctionnement est le paramètre "KnightLikesClosed", qui bonifie les positions pour lesquelles existent encore sur l'échiquier au moins un cavalier et 5 pions.  Lorsque la valeur de ce paramètre est élevée (de 7 à 10), le moteur privilégie les positions fermées et défensives simplement en voulant garder ses cavaliers et ses pions en vie. Une fois que l'échiquier s'est dépeuplé, le bonus diminue puis tombe et le jeu du moteur peut devenir plus offensif. D'autres paramètres, d'importance secondaire mais utilisés tous ensemble, peuvent permettre d'accentuer vers le milieu du jeu le caractère offensif d'un profil dont l'accord de personnalité est positionnel et défensif.

Pour Petrossian, "KnightLikesClosed" est à 8. Je conserve la même valeur pour Kortchnoï.
Paramètre associé, "KeepKnight", à 5, permet à Petrossian d'accentuer le rôle des cavaliers. Valeur également conservée pour Kortchnoï.



L'accord de personnalité

Ici il s'agit de déterminer le style de base du jeu du moteur avec les quatre paramètres "OwnAttack",  "OppAttack", "OwnMobility" et "OppMobility". Pour Petrossian, Pawel à choisi 100, 120 et 100, 120, valeurs classiques d'un joueur positionnel fortement défensif, préoccupé essentiellement 1/ par la détection des menaces de l'adversaire et 2/ par le blocage de ses mouvements.
J'ai beaucoup hésité sur la conduite à tenir ici. J'ai finalement choisi pour Kortchnoï 100, 125 et 100, 110. Pourquoi ?
Kortchnoï a souvent expliqué lui-même à quel point il restait hyper-concentré sur le plus petit mouvement de pièces de l'adversaire pour détecter la moindre volonté offensive. Il m'a donc semblé naturel de pousser "OppAttack" à 125.  Par ailleurs son jeu est connu également pour conserver une certaine mobilité dans la phase défensive, afin surtout de susciter l'attaque. Petrossian n'a pas ce réflexe, j'ai donc réduit l'écart entre "OwnMobility" et "OppMobility".



Facilité à l'échange

Petrossian est un joueur positionnel qui a la particularité d'être relativement peu matérialiste et d'accepter les sacrifices de pièces. D'où "ExchangeImbalance" à zéro et "Material"  à 100.
Kortchnoï ne répugne pas lui non plus à l'échange, mais dans une moindre mesure. Je mettrai donc : "ExchangeImbalance" à 15 et "Material" à 105.


Structure de pions

Joueur positionnel, Petrossian accorde de l'importance à la structure et au statut des pions. Mais pas autant qu'un Karpov (150,150 dans le profil de B.J. Norman). D'où :
"PassedPawns" à 100
"Pawnstructure" à 110.
En la matière, le souci de Kortchnoï me semble à peu près égal. Je conserve donc les mêmes valeurs.

Pour ce qui est des pions passés, doublés ou arriérés, préoccupations de milieu ou de fin de partie,  j'ai pensé malin de prendre les valeurs utilisées pour le profil de Bent Larsen, joueur offensif :

DoubledPawnMg value -12
DoubledPawnEg value -24
IsolatedPawnMg value -10
IsolatedPawnEg value -20
IsolatedOnOpenMg value -10
BackwardPawnMg value -8
BackwardPawnEg value -10
BackwardOnOpenMg value -8



Valeur des pièces

Le profil Petrossian, assez ancien, ne comporte que les valeurs de Rodent II, valables pour toute la partie. Pour Kortchnoï, J'ai choisi de conserver les paramètres standards de Rodent III, dont la plupart des profils déjà publiés s'éloignent peu :

PawnValueMg value 95
PawnValueEg value 110
KnightValueMg value 340
KnightValueEg value 305
BishopValueMg value 322
BishopValueEg value 320
RookValueMg value 514
RookValueEg value 529
QueenValueMg value 1000
QueenValueEg value 1013

Pour les bonus de base des paires de pièces, c'est un peu différent. Pour petrossian nous avions : "BishopPair" à 40 et "KnightPair" à -10. J'ai conservé ces valeurs pour Kortchnoï.



Pari spéculatif

Kortchnoï était un joueur paradoxal. Hyper-défensif mais capable également de prendre des risques importants en spéculant sur le succès d'une combinaison tactique audacieuse. Rodent III est un moteur naturellement spéculatif, qui dispose d'un paramètre pour traduire cette propension: "RiskyDepth". Sur une échelle de 1 à 6, j'ai placé mon Kortchnoï à 3.


PstStyle

Le style "0", dynamique et sachant recourir aux principes hypermodernes, déja utilisé pour Petrosian, est  tout à fait adapté à Kortchnoï.



Influence hypermoderne

Kortchnoï, ce n'est pas un secret, avait inclus les principes de l'école hypermoderne dans son bagage sur les échecs et n'hésitait pas à utiliser notamment les fameuses ouvertures de flanc. Il convient donc d'utiliser les paramètres spécifiques de Rodent III pour l'indiquer au moteur. D'où:
"FianchBase" à 4 (petit bonus pour un fou en situation de fianchetto)
"Fianchetto" à 6.


Phase offensive : augmenter l'agressivité

C'est dans la phase offensive que le jeu de Petrossian et de Kortchnoï s'éloignent. Même dans la contre-attaque, le joueur arménien reste un défenseur positionnel, alors que la contre-attaque de Kortchnoï est guidée par des considérations tactiques beaucoup plus que positionnelles. Mon idée est donc de jouer sur tous les paramètres qui peuvent maintenant booster le caractère offensif du profil Kortchnoï. En particulier tous les paramètres de position qui prennent de l'importance lorsque l'échiquier s'est vidé :

"RookLikesOpen" abaissé à 2
"Kingtropism" augmenté à 30
"Lines" augmenté à 110
"Outposts" abaissé à 100
"PiecePressure" augmenté à 110
"PawnStorm" augmenté à 105
"Forwardness" augmenté à 110

Les autres paramètres soit ne jouent aucun rôle dans l'évaluation, soit sont très secondaires, voire tertiaires, soit sont identiques à la valeur standard et je ne vois pas la raison de les évoquer.


Le profil final

Voici la version 1 finale du profil Kortchnoï :

PawnValueMg value 95
PawnValueEg value 110
KnightValueMg value 340
KnightValueEg value 305
BishopValueMg value 322
BishopValueEg value 320
RookValueMg value 514
RookValueEg value 529
QueenValueMg value 1000
QueenValueEg value 1013
KeepPawn value 0
KeepKnight value 5
KeepBishop value 0
KeepRook value 0
KeepQueen value 0
BishopPair value 40
KnightPair value -10
RookPair value -10
ExchangeImbalance value 15
KnightLikesClosed value 8
RookLikesOpen value 2
Material value 105
OwnAttack value 100
OppAttack value 125
OwnMobility value 100
OppMobility value 110
KingTropism value 30
PiecePlacement value 100
PiecePressure value 110
PassedPawns value 100
PawnStructure value 110
Lines value 110
Outposts value 100
PawnShield value 120
PawnStorm value 105
Forwardness value 110
Center value 50
DoubledPawnMg value -12
DoubledPawnEg value -24
IsolatedPawnMg value -10
IsolatedPawnEg value -20
IsolatedOnOpenMg value -10
BackwardPawnMg value -8
BackwardPawnEg value -10
BackwardOnOpenMg value -8
FianchBase value 4
Fianchetto value 6
PstStyle value 0
MobilityStyle value 0
NpsLimit value 0
EvalBlur value
Contempt value 0
SlowMover value 100
Selectivity value 175
SearchSkill value 10
BookFilter value 20
RiskyDepth value 3


Remarques

Tout cela semble fonctionner sur le papier mais aurait besoin d'être sérieusement vérifié, voire ajusté. Les quelques parties que j'ai joué contre ce profil  ne m'ont pas contredite mais n'ont pas non-plus valeur de test. Je compte un peu sur les joueurs d'échecs pour le faire à ma place, étant attendu pour d'autres tâches.

N'oublions pas non plus qu'un profil est toujours plus ou moins caricatural. Lorsqu'il jouera, le moteur ne choisira pas entre le Kortchoï des années 60, très typé, et celui des années 80, plus universel. Son jeu ne s'adaptera pas non plus au joueur qu'il a face à lui. En résumé, il ne fera pas preuve de la même plasticité qu'un humain.



Téléchargement et installation

Pour accompagner le profil j'ai créé une bibliothèque d'ouvertures au format Polyglot (.bin) à partir de 6930 parties gagnantes ou nulles de Viktor Kortchnoï. Seules ont été retenues les ouvertures utilisées au moins trois fois. Les parties ont été explorées sur une profondeur de  40 demi-coups. Vous trouverez le profil et la bibliothèque sur Rob Jeux, ICI.

Arena est l'interface la plus adaptée pour utiliser Rodent et ses multiples profils. Ni Crafty Chess Interface ni Mayura Chess Board ne vous permettront d'accéder au menu de configuration du moteur - et donc de choisir le profil et les bibliothèques.  Lucas Chess ne permet que la lecture du profil et des bibliothèques standards qui se trouvent à la racine du dossier. Avec Scid, on peut accéder aux différentes bibliothèques et profils mais il faut indiquer manuellement dans chaque champ le chemin exact vers les fichiers. Pas très pratique.
Pour l'installation dans Arena, voir ICI.

Rob Robinson, décembre 2019


Tous les sujets concernant Rodent III

Article général : découverte du moteur et de ses caractéristiques, téléchargement, installation, configuration...

Maîtriser la création de personnalités : tout ce qu'il faut savoir pour modifier les profils existants ou en créer facilement de nouveaux

Obtenir des profils faibles ou moyens crédibles : créer des joueurs faibles réalistes est l'une des qualités rares de Rodent III

Les bibliothèques d'ouvertures de Rodent : une bibliothèque guide, pour le style, et une bibliothèque générale pour compléter, soit deux livres par profils et 32 livres en tout pour accompagner les profils Rodent. Qui dit mieux ?

Styles de jeu - Les grandes familles : joueurs humains ou moteurs, ils ont tous un style qui les apparente à l'une des 7 grandes familles de joueurs.

72 personnalités fictives pour Rodent III : des joueurs de tous les styles et de tous les niveaux de force...

Les grands maîtres de Rodent - 21 Famous personalities : reproduction réaliste de 19 joueurs historiques, d'Adolf Anderssen à Vishy Anand

Paul Morphy - profil pour Rodent III : nouveau profil imitant le grand joueur américain du 19eme siècle.  Avec bibliothèque d'ouvertures guide dédiée. A ajouter à la série "famous personalities".

Révision du profil Morphy pour Rodent III: un profil affiné et largement commenté.

Victor Kortchnoï - profil pour Rodent III:
nouveau profil Rodent imitant le style de jeu très particulier du champion Russe. Avec bibliothèque guide.


Arena, l'interface la plus appropriée pour utiliser le moteur Rodent



Rob Robinson, juillet 2020

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();