Komodo - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Komodo, parfait pour l'analyse et le conseil




Avec un Elo de plus de 3400, Komodo est dans le peloton de tête des plus puissants moteurs d'échecs, non loin derrière Stockfish*.  Ce qui le différencie, c'est qu'il offre un jeu plus équilibré que la plupart des autres forts programmes. Certes, c'est un monstre de connaissance positionnelle. Mais son jeu reste d'apparence humaine, ressemblant à celui d'un très fort joueur défensif, tel que par exemple Anatoli Karpov. Pour cette raison, c'est selon moi le meilleur moteur pour le conseil et l'analyse.



Il joue comme... Anatoli Karpov


Proche par son style du célèbre moteur commercial Shredder, Komodo offre un jeu solide mais peu entreprenant, plutôt défensif. Il va privilégier davantage l'évaluation positionnelle que la profondeur de calcul pour la tactique. Il est très fort en défense et en contre-attaque. Mais s'il ne prend pas facilement l'initiative de l'offensive, il vous attaquera avec vigueur si vous lui en offrez l'occasion. Vous découvrirez alors que ses compétences en tactique sont également très solides.
Par son jeu prudent et positionnel Komodo est proche de joueurs comme Capablanca et surtout, plus près de nous, du russe Anatoli Karpov.


Komodo 10 et 11 désormais libérés

Komodo est un engine commercial mais ses ayant-droits ont l'habitude de mettre dans le public d'anciennes versions. Ces deux dernières années, ce role de vitrine était dévolu à Komodo 9. Mais récement, alors que Komodo 14 vient d'être commercialisé, les versions 10 et 11 ont été mises en libre téléchargement sur le site officiel.  Disponible pour Linux, MacOs et Windows, en version 32 et 64 bits, Komodo 11 joue quand même à plus de 3350 Elo ! Une aubaine !



Téléchargement et installation

On téléchargera de préférence le moteur sur la page officielle.
Télécharger Komodo 11 ?

Komodo étant proposé sans bibliothèque d'ouvertures, le pack "de Donna" pourra le compléter utilement.
Télécharger le pack de biothèques d'ouvertures de Donna ?


Cliquez sur le bouton vert "Clone or download" puis sur "Download Zip" pour le télécharger. Ce pack contient trois bibliothèques au format polyglot (*.bin) : une petite, "gm2001.bin", une moyenne, "rodent.bin" (la bilbliothèque standard de Rodent III) et une grosse, "komodo.bin".

Installation

Pour Arena :

1/ Collez la bibliothèque "komodo.bin" dans le dossier de Komodo (ou une autre bibliothèque polyglot)

2/Menu "Modules" > "Installer nouveau module" et allez chercher le fichier "komodo-9.02-32bit.exe" ou "komodo-9.02-64bit.exe", selon votre système.


Komodo est un moteur interne de Lucas Chess. Il n'est pas absolument nécessaire de l'y installer.



Configuration

Le module de configuration de Komodo, accessible avec Arena depui "Modules" > "Module 1" > "Configurer"  permet de faire de nombreux réglages. Voyons les plus importants :

Pondération : par défaut, la pondération est désactivée. Autant la laisser ainsi.


Hash : la taille de la table de hachage, est de 128 Mo par défaut. Si vous utilisez Komodo pour l'analyse, 256 Mo sera encore mieux, à condition de disposer d'au moins 4 go de ram ou plus. Ceci dit, la taille de la table de hachage est moins cruciale pour un moteur positionnel comme Komodo, qui .sature moins vite les tables de hachage que par exemple Stockfish.

Table memory : la documentation du moteur ne donne pas beaucoup d'information sur cette table qui est utilisée, est-il précisé, pour stocker des informations concernant la structure de pions, l'évaluation et... le hachage. Par contre elle précise qu'une valeur de 64 Mo est suffisante pour une partie blitz et conseille de l'augmenter pour des parties plus lentes ou si vous avez 4 coeurs ou plus.

MultiPv : Komodo gère le MultiPv. Par défaut seule une piste de recherche est explorée. Si vous l'utilisez pour l'analyse ou le conseil, vous pouvez lui demander d'en explorer une ou deux autres.


Threads : indiquez ici le nombre de coeurs (physiques) de votre ordinateur. C'est un paramètres important. Si vous avez 4 coeurs et que vous laissez ce paramètre sur "1", la puissance de Komodo sera très inférieure à ce que vous pourriez espérer.


Book file : par défaut Komodo va lire la bibliothèque "komodo.bin" que normalement vous avez pris soin de placer dans le dossier du moteur. C'est une grosse bibliothèque. Vous pourriez préférer en utiliser une autre plus légère, par exemple "gm2001.bin". Il suffit d'indiquer ici le chemin vers cette bibilothèque.

Alternative intéressante : proposer à Komodo la bibliothèque "ph-karpov2.bin", construite à partir de nombreuses parties de l'ancien champion du monde. Vous la trouverez ICI : ouvrez l'archive et récupérez la bibliothèque bin (vous n'avez rien à faire de l'autre fichier). Ainsi l'analogie du jeu de Komodo avec celui de Karpov sera renforcée...

Best book line : si la case est cochée, Komodo utilisera la ligne d'ouverture la plus performante, ce qui veut dire qu'il aura tendance à jouer les mêmes ouvertures. Si vous décochez la case, ses ouvertures seront plus variées - ce que bien sûr je vous conseille.

Use Syzygy : Komodo utilise les tables de finales au format Syzygy (voir le dossier sur les tables de finales). Si vous les avez installées, cochez "Use Syzygy" puis indiquez le chemin vers ces tables avec le sélecteur de fichiers de "SyzygyPath". Cochez aussi "Syzygy 50 move rule" (règle des "50 coups"), afin d'éviter d'interminables finales.


Syzygy Probe Depth détermine la profondeur en 1/2 coups à partir de laquelle les tables de finales seront sondées à la place de l'évaluation interne. Le chiffre par défaut est très bas (4) si vos tables sont stockées sur un disque dur mécanique. En effet cela signifie que les tables seront sondées très tôt, ce qui occasionne un ralentissement de la réflexion et peut-être une baisse de la force au lieu d'un gain. 6 ou 8, voire 10 sera probablement mieux. D'autant que Komodo est naturellement fort en finale même sans recours aux tablebases. Par contre si les tables sont sur un disque dur SSD, 7 ou 8 fois plus rapide, vous pouvez laisser 4.


Syzygy Probe Limit détermine le nombre de pièces sur l'échiquier à partir duquel Komodo commence à sonder les tables Syzygy. Par défaut, il est défini sur 6, alors que vous n'avez probablement, comme moi, que les tables à 5 pièces. Autant mettre le bon chiffre dans le champ. J'en profite pour dire qu'il ne serait pas raisonnable d'installer les 150 Go des tables Syzygy à 6 pièces sur une machine ordinaire. Pour explorer des bases aussi grosses, il faut des processeurs musclés, 8 Go de ram et un disque dur SSD.

King safety : ce paramètre contrôle l'importance que Komodo accorde à la sécurité du roi. Par défaut il est réglé sur 65, valeur moyenne.

Selectivity et reduction : ces deux paramètres contrôlent la manière dont Komodo va traiter l'arbre des coups. Si vous augmentez les valeurs, il explorera plus profondément mais en sacrifiant certaines branches, au risque de moins bien maitriser la position. Cela va à l'encontre des choix qui ont été fait pour ce moteur. Mieux vaut laisser les choses en l'état.

Log file : si vous voulez avoir une sortie texte du fonctionnement de Komodo, demandez lui d'aller sauvegarder un fichier - que vous appellerez "logfile" -  dans le dossier du moteur.

UCI Chess 960 : cocher pour utiliser la variante 960 des échecs


Des paramètres manquent ?

Si certains paramètres importantes sont absents du menu de configuration c'est certainement parce qu'Arena est paramétré pour régler ensemble tous les moteurs UCI. Voir ici à ce sujet.


Komodo étant un moteur interne de Lucas Chess, aucun réglage n'est possible dans cette interface. Si vous souhaitez accéder au module de configuration du moteur, il faudra l'installer comme moteur externe.



Réglages de force dans Arena

Il n'est pas possible d'imposer un elo fixe à Komodo mais le moteur accepte le réglage de sa force par le temps en secondes par coup, par la profondeur de recherche, le nombre de noeuds explorés et bien sûr par le temps alloué à toutes la partie.

Rob Rob, avril 2019 (actualisation octobre 2020)




*Du moins au moment où j'écris l'article. Les positions dans les classements bougent beaucoup…

 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();